Déposez votre annonce gratuitement
Nord Pas de Calais Provence Alpes Côte d'Azur Corse

Consulter les annonces

Le maintien à Domicile au salon de l'habitat de Toulouse

Au milieu de la déco, de l'ameublement et des énergies renouvelables, le stand sur l'accessibilité est de plus en plus prisé au Salon de l'habitat qui joue les prolongations ce lundi au Parc des expositions.

Alors que le Salon de l'immobilier a fermé ses portes, hier soir, le Salon de l'habitat rebaptisé Viving continue à accueillir les visiteurs ce lundi au Parc des expositions. Les retardataires peuvent encore chercher des idées de déco ou obtenir des renseignements de professionnels réunis dans le labo à projets pour tout ce qui concerne l'architecture d'intérieur, les aménagements paysagistes, les économies d'énergie ou encore le feng-shui.

Handicap et vieillesse

Avec le développement du maintien à domicile, l'accessibilité à l'intérieur de la maison est une préoccupation de plus en plus présente. Personnes âgées comme handicapées ont besoin d'intérieurs adaptés à leurs besoins d'autonomie.

Aux commandes de son fauteuil roulant, Anne-Marie est à l'affût de tout ce qui pourra lui simplifier la vie chez elle : «J'arrive du salon de l'immobilier où j'ai rencontré des banques pour le prêt de ma future maison et je viens maintenant ici pour voir ce qui existe afin de faciliter les déplacements et les mouvements à l'intérieur des pièces. Même si le handicap est de plus en plus pris en compte par les pouvoirs publics, les difficultés demeurent à l'extérieur comme à l'intérieur de la maison. Les baguettes de seuils de portes peuvent être des obstacles. S'il n'y a pas de rampes dans les WC c'est compliqué aussi. Parfois, le fait de trouver un bon produit d'aménagement permet de ne pas tout changer car les coûts sont importants et les aides sont rares».

Un stand sur l'accessibilité

Depuis sept ans, Jean-François Tournot, responsable commercial de la société JPP accessibilité basée à Grisolles dans le Tarn-et-Garonne, est présent sur le salon. «Avec la population qui est vieillissante, on remarque un intérêt croissant pour nos produits», constate le professionnel. «Ceci se traduit par une augmentation de notre activité. Nous étions huit personnes dans l'entreprise en 2007 et nous sommes trente aujourd'hui. On propose des monte-escaliers, des rampes amovibles, des ascenseurs ou encore des chenillettes à la vente ou à la location».

Si les produits pour rendre le maintien à domicile plus facile se développent, leur coût est souvent un nouvel obstacle. Une rampe d'accès revient à 500 € environ, mais il fait compter 13 000 € pour un ascenseur privé ou 11 000 € pour une chaise de monte-escaliers. «Il existe des aides sur les chaises qui peuvent être demandées au conseil départemental, au Pactarim ou à l'ANAH (Agence nationale de l'habitat)», ajoute Jean-François Tournot. «L'État fait aussi des efforts en accordant des crédits d'impôt sur ces produits qui ont une TVA plus intéressante à 5,5 %».

Aujourd'hui de 10 h à 19 h au Parc des expositions. Entrée : 6,50 €, 4,50 € pour les chômeurs, étudiants, plus de 65 ans. L'entrée gratuite remise à chaque visiteur depuis jeudi dernier peut être utilisée ce lundi. www.viving.fr


Copyright© Lemondedesaidants.com | Réalisation 3wcom | Petites annonces gratuites